Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
SAINT-OUEN-SUR-ITON (61300): le village aux cheminées en tire-bouchon

SAINT-OUEN-SUR-ITON (61300): le village aux cheminées en tire-bouchon

blog d'informations non officiel de la commune de Saint Ouen sur Iton, mis à jour et animé bénévolement par Jérôme ANDRILLON

Publié le par ST OUEN SUR ITON

Dimanche 23 janvier à 14 h, salle polyvalente (ouverture des portes à 13 h), loto du foot avec de nombreux lots : téléviseur LCD, GPS, ordinateur portable, lave-linge, lecteur Bluray, Wii, caméscope, appareil photo numérique, lecteur VD portable deux écrans, cafetière Senséo, électro ménager, panier garni, partie enfants gratuite. Le carton : 4 €; les 3: 10 €; les 6: 16 €; les 12: 30 €. Un carton offert à la personne en face du gagnant. Buvette, crêpes, sandwiches. Organisation : Iton foot Chandai.

Voir les commentaires

Publié le par ST OUEN SUR ITON

Le 28 août, fête de la terre à Saint-Ouen-sur-Itonsarceaux-3.jpg

En effet, chaque année, les jeunes agriculteurs de l'Orne organisent la fête de la terre dans un canton différent. Après Sarceaux près d'Argentan en 2010, la 34e édition sera organisée cette année dans le canton de L'Aigle, à Saint-Ouen-sur-Iton, le 28 août, durant laquelle se déroulera la finale départementale de labour. Cette fête de la terre sera jumelée à la fête communale du village. Près de 10 000 visiteurs sont attendus lors de cette journée festive dédiée à l'agriculture. Elle se déroulera sur une parcelle de 30 hectares, située près du stade, à la sortie du bourg. La finale départementale de labour permettra aux jeunes agriculteurs du canton de se sélectionner au concours régional prévu en 2012 dans l'Eure. De nombreuses animations seront organisées tout au long de cette journée du 28 août: labyrinthe de maïs, mini-ferme représentant l'Orne, vitrine des organisations professionnelles agricoles (Crédit Agricole, Groupama, GDS, contrôle laitier); marché du terroir avec des exposants de produits locaux, artisanat, présence du service départemental d'incendie et de secours avec démonstrations et recrutement de bénévoles. " Les pompiers comptent sur le milieu agricole pour le recrutement car les agriculteurs connaisssent bien le terrain " explique Manuella Belliard. Messe des laboureurs le matin, des animations de chiens de troupeau, exposition de matériel agricole, lapinodrome, " loto bouse ", course de cochons, structure gonflable pour enfants sont aussi prévus et le comité réfléchit pour faire venir un groupe de danses country et proposer des courses de vachettes landaises. Un repas champêtre (12 €) sera organisé sous chapiteau le midi et le soir, juste avant le feu d'artifice, des grillades seront proposées. L'entrée est fixée à 5 € (pré vente: 15 € avec entrée de la fête et repas du midi).

Voir les commentaires

Publié le par ST OUEN SUR ITON

DSC_0304.JPG 

 

 

 

Je suis très heureux d'être aujourd'hui à Saint Ouen sur Iton et je ne vous dis pas cela par facilité de langage ou parce que c'est un lieu commun dans une prise de parole, surtout à l'occasion de l'expression des vœux, de dire qu'on est content d'être là.

J'ai au moins deux bonnes raisons… La première étant que, du fait que je ne peux pas répondre favorablement à la multitude d'invitations que je reçois pour cette occasion annuelle, je tiens à me rendre là où je n'avais pas été présent les années précédentes. La seconde raison est que la commune de Saint Ouen sur Iton, si particulière et si attachante, intéresse plusieurs dossiers que j'ai à connaître et qui m'amènent à épauler votre maire, M. Brunet que j'apprécie tout particulièrement, et vos élus.

Si, enfin, ces vœux et ces cérémonies sont effectivement plusieurs, cela n'entame en rien mon plaisir de rencontrer celles et ceux pour qui je travaille, pour qui, devrais-je dire, les services de l'Etat, que modestement je représente, travaillent.

 

Nous voilà donc, ce jour, à Saint Ouen sur Iton.

Nous voilà en 2011 !

La deuxième décennie du siècle s'ouvre. C'est dire si le temps file car 2000, c'était hier !

La tradition établie veut qu'on s'échange des souhaits en début d'année, instant propice également pour prendre, comme l'on dit, de bonnes dispositions. Respectons cette bien sympathique tradition. Échangeons-nous ces vœux. Le formalisme ne devant pas nuire à la sincérité. Prenons, si besoin est, ces résolutions qui nous permettraient, souhaitons-le, de nous rendre la vie meilleure…

 

Nous observons d'abord que cette année se présente avec la perspective de grands changements dans la gouvernance territoriale. Que dis-je, de vraies mutations ! Ce sera immanquablement une année importante pour les collectivités, pour toutes les communes et leurs groupements, pour les syndicats intercommunaux. La presse a vu cette question sous un angle particulier et je me dois d'y revenir.

Cette nouvelle donne attendue, plus proche de l'esprit initial ayant présidé à l'instauration des intercommunalités, reprécisée dans la nouvelle loi, nous offre la rare opportunité de mettre en place, pour l'avenir, la géographie des territoires justifiant de la mise en œuvre, précisément, de l'aménagement des territoires.

Il faut considérer deux choses :

La première est que cette réforme ne s'effectue pas contre l'existant. L'intercommunalité a été, et est, dans l'Orne, un succès. Elle a permis, dans le département, de conduire de nombreux et beaux projets. Elle a permis un heureux travail en commun dont les résultats honorent l'ensemble des acteurs. Cette réussite globale forme une base solide pour l'avenir.

La seconde est que la recherche de consensus sera l'élément déterminant de notre réflexion commune et que, naturellement, les acteurs de terrain seront – ils le sont déjà – invités à donner leurs avis et à faire des propositions.

La loi prévoit, d'ailleurs, que tout au long de la procédure, les élus ont a se prononcer et que l'ensemble du projet doit être soumis, in fine, à la commission d'élus en charge de la coopération intercommunale.

Ainsi, je parlerai comme feu le Saint Père en vous disant "n'ayez pas peur !".

Naturellement, M. le Préfet et moi-même demeureront à votre disposition et à vos côtés sur cette très importante question qui nécessitera de faire preuve de pragmatisme, d'ouverture et, peut-être d'imagination. Nous le ferons à partir d'éléments neutres, de la géographie qui commande, de l'histoire qui oriente ou des données de l'INSEE qui constatent.

 

2011 sera donc une année de changement, une année de réforme.

Pour autant, la vie continue, avec ses difficultés dans le quotidien, avec ses satisfactions que je vous espère nombreuses. Encore et toujours, il faut combattre la difficulté par nos attitudes, d'abord en réagissant face à la morosité ; en s'efforçant, chacun, à notre niveau, de contribuer à ce que tout aille bien.

 

Maintenant et plus près de nos préoccupations journalières, à chacune et à chacun d'entre vous, je voudrais dire tous mes vœux personnels, pour vous-même, pour vos conjoints, pour vos enfants, pour vos proches. Que tous trouvent satisfactions dans cette nouvelle année et que tous se tiennent éloignés de la maladie, ce qui est, d'ailleurs, le principal.

Que ces satisfactions se situent dans vos activités professionnelles, soit ! Mais qu'elles s'inscrivent aussi dans vos activités personnelles, associatives ou familiales ; qu'elles se situent dans vos actions d'élus, pour les porteurs de mandats électifs, et que, dans ce domaine, l'intérêt public soit le moteur de vos motivations.

Bonne, excellente année à vous tous.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par ST OUEN SUR ITON

DSC 0365DSC 0362

 

Plus de 320 personnes, plus aucune place dès le lancement des jeux pour tenter de remporter les nombreux lots mis en jeu dimanche, à l'occasion du loto du nouvel an, organisé exceptionnellement en remplacement du loto de Noël prévu le 19 décembre dernier mais annulé en raison de la neige. Ce loto du nouvel an a été couronné de succès. Il faut dire qu'aucun loto n'était organisé dans les alentours et que désormais, les lotos de Saint-Ouen sont une référence dans la région vu la qualité des lots proposés. L'assemblée générale du comité des fêtes aura lieu le vendredi 21 janvier à 20 h 30 et la population et les nouveaux habitants sont invités à assister à cette réunion afin de venir grossir les rangs de l'équipe de Colette Dumesnil. Lors de cette réunion, le calendrier 2011 sera établi mais déjà, un loto de printemps est prévu en mars et le comité des fêtes souhaite relancer le rallye auto qui attirait de nombreux participants il y a une quinzaine d'années et qui devrait se dérouler le 8 mai prochain.

Les gagnants: ordinateur portable et webcam: Grâce Pinto, Saint-Ouen-sur-Iton; TV écran plat: Frédéric Jarnier, Saint-Hilaire-le-Châtel; home cinéma: Marcel Ronarc'h, La Gonfrière; duo vélos: Mado Loubière, Aube. Un camescope et un robot multifonctions ont aussi été gagnés. Partie enfants: lecteur DVD portable: Arthur Dumesnil, Saint-Ouen-sur-Iton.

Voir les commentaires

Publié le par ST OUEN SUR ITON

DSC_0301.JPGDSC 0303DSC_0306.JPGDSC_0307.JPG

C'est dans une salle polyvalente comble que s'est tenue samedi après-midi, en présence de Joël Brunet, maire et de son conseil municipal, de Claude Martin, sous-préfet, de Jean Sellier, conseiller général, la cérémonie des voeux. Le maire en a profité pour accueillir les nouveaux habitants mais aussi Hélène Duval, la nouvelle directrice de l'école et Amandine Le Gall qui a repris le salon de coiffure, il y a quelques mois. Ce rendez-vous annuel est l'occasion de dresser un bilan des actions engagées dans l'année et de présenter les projets communaux à venir. L'aire de jeux pour les enfants sera bientôt mise en service entre les lotissements des Charmilles et Robert Buffard. La municipalité instaure la numérotation dans les hameaux et envisage une meilleure signalisation des lieux-dits. Les chiffres du recensement 2010 ont été dévoilés. Avec 871 habitants au dernier recensement 2006, la population audonienne atteint désormais les 920 habitants. Joël Brunet a également souligné que les taux d'imposition communaux n'avaient pas bougé depuis 2003. Pour les projets retenus cette année mais que le conseil définira les priorités, il est prévu l'aménagement de la salle des fêtes qui date de 20 ans et qui a besoin d'un bon " relookage ". Une étude va être menée sur une chaufferie centrale commune qui alimenterait la mairie, la salle polyvalente et l'école. Le projet de nouveau lotissement est au point zéro. Concernant la station d'épuration qui arrive à saturation, une étude est en cours au niveau de la CDC. Il est également prévu cette année l'aménagement paysager de la rue du chemin de fer, l'entretien des monuments historiques dont le phare Sollerot, le renouvellement du matériel informatique à la mairie et à l'école.

Et les commerces?

Avec une population en constante progression ces dernières années, le commerce local ne demande qu'à évoluer mais le bourg de Saint-Ouen est pénalisé ces derniers temps avec la fermeture de la boulangerie d'où une fuite de la clientèle vers les communes voisines. Mais la boucherie et le salon de coiffure ne semblent pas trop souffrir de cette situation. Pour le café-tabac, un compromis de vente vient d'être signé et de nouveaux propriétaires s'installeront dans les prochains mois. De nombreux habitants se sont donc inquiétés de l'avenir de la boulangerie. " C'est une affaire privée et la commune n'a rien à voir dans cette situation car elle n'en est pas propriétaire. Pour le moment, on observe, on ne peut rien faire, nous ne disposons d'aucune information et c'est une situation indépendante de notre volonté contrairement au salon de coiffure, à la boucherie ou au bar car la commune est propriétaire des murs de ces commerces " a expliqué le maire. Avant d'intervenir sur le fonctionnement de la CDC et ses projets, Jean Sellier a indiqué que " Saint-Ouen fait partie des bourgs qui font honneur à notre CDC ". Claude Martin, sous-préfet a ensuite évoqué la future réforme territoriale.

 

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog