Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PRATIQUE

Ouverture de la mairie: 

La mairie de Saint-Ouen-sur-Iton est ouverte :

Le lundi : de 10h à 12h
Le mardi : de 17h30 à 19h
Le vendredi : de 16h à 18h

Téléphone : 02 33 24 07 86
Fax : 02 33 24 12 47

E-mail : mairie.st-ouen-sur-iton@wanadoo.fr

Publié par ST OUEN SUR ITON

DSC_0304.JPG 

 

 

 

Je suis très heureux d'être aujourd'hui à Saint Ouen sur Iton et je ne vous dis pas cela par facilité de langage ou parce que c'est un lieu commun dans une prise de parole, surtout à l'occasion de l'expression des vœux, de dire qu'on est content d'être là.

J'ai au moins deux bonnes raisons… La première étant que, du fait que je ne peux pas répondre favorablement à la multitude d'invitations que je reçois pour cette occasion annuelle, je tiens à me rendre là où je n'avais pas été présent les années précédentes. La seconde raison est que la commune de Saint Ouen sur Iton, si particulière et si attachante, intéresse plusieurs dossiers que j'ai à connaître et qui m'amènent à épauler votre maire, M. Brunet que j'apprécie tout particulièrement, et vos élus.

Si, enfin, ces vœux et ces cérémonies sont effectivement plusieurs, cela n'entame en rien mon plaisir de rencontrer celles et ceux pour qui je travaille, pour qui, devrais-je dire, les services de l'Etat, que modestement je représente, travaillent.

 

Nous voilà donc, ce jour, à Saint Ouen sur Iton.

Nous voilà en 2011 !

La deuxième décennie du siècle s'ouvre. C'est dire si le temps file car 2000, c'était hier !

La tradition établie veut qu'on s'échange des souhaits en début d'année, instant propice également pour prendre, comme l'on dit, de bonnes dispositions. Respectons cette bien sympathique tradition. Échangeons-nous ces vœux. Le formalisme ne devant pas nuire à la sincérité. Prenons, si besoin est, ces résolutions qui nous permettraient, souhaitons-le, de nous rendre la vie meilleure…

 

Nous observons d'abord que cette année se présente avec la perspective de grands changements dans la gouvernance territoriale. Que dis-je, de vraies mutations ! Ce sera immanquablement une année importante pour les collectivités, pour toutes les communes et leurs groupements, pour les syndicats intercommunaux. La presse a vu cette question sous un angle particulier et je me dois d'y revenir.

Cette nouvelle donne attendue, plus proche de l'esprit initial ayant présidé à l'instauration des intercommunalités, reprécisée dans la nouvelle loi, nous offre la rare opportunité de mettre en place, pour l'avenir, la géographie des territoires justifiant de la mise en œuvre, précisément, de l'aménagement des territoires.

Il faut considérer deux choses :

La première est que cette réforme ne s'effectue pas contre l'existant. L'intercommunalité a été, et est, dans l'Orne, un succès. Elle a permis, dans le département, de conduire de nombreux et beaux projets. Elle a permis un heureux travail en commun dont les résultats honorent l'ensemble des acteurs. Cette réussite globale forme une base solide pour l'avenir.

La seconde est que la recherche de consensus sera l'élément déterminant de notre réflexion commune et que, naturellement, les acteurs de terrain seront – ils le sont déjà – invités à donner leurs avis et à faire des propositions.

La loi prévoit, d'ailleurs, que tout au long de la procédure, les élus ont a se prononcer et que l'ensemble du projet doit être soumis, in fine, à la commission d'élus en charge de la coopération intercommunale.

Ainsi, je parlerai comme feu le Saint Père en vous disant "n'ayez pas peur !".

Naturellement, M. le Préfet et moi-même demeureront à votre disposition et à vos côtés sur cette très importante question qui nécessitera de faire preuve de pragmatisme, d'ouverture et, peut-être d'imagination. Nous le ferons à partir d'éléments neutres, de la géographie qui commande, de l'histoire qui oriente ou des données de l'INSEE qui constatent.

 

2011 sera donc une année de changement, une année de réforme.

Pour autant, la vie continue, avec ses difficultés dans le quotidien, avec ses satisfactions que je vous espère nombreuses. Encore et toujours, il faut combattre la difficulté par nos attitudes, d'abord en réagissant face à la morosité ; en s'efforçant, chacun, à notre niveau, de contribuer à ce que tout aille bien.

 

Maintenant et plus près de nos préoccupations journalières, à chacune et à chacun d'entre vous, je voudrais dire tous mes vœux personnels, pour vous-même, pour vos conjoints, pour vos enfants, pour vos proches. Que tous trouvent satisfactions dans cette nouvelle année et que tous se tiennent éloignés de la maladie, ce qui est, d'ailleurs, le principal.

Que ces satisfactions se situent dans vos activités professionnelles, soit ! Mais qu'elles s'inscrivent aussi dans vos activités personnelles, associatives ou familiales ; qu'elles se situent dans vos actions d'élus, pour les porteurs de mandats électifs, et que, dans ce domaine, l'intérêt public soit le moteur de vos motivations.

Bonne, excellente année à vous tous.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article